0

Football et société : pour 100 000 euros t’as plus rien…

Du scandale de la prime que vont toucher les joueurs de l’équipe de France de football… En ouvrant la presse ce matin, j’apprends que chaque joueur de l’équipe de France va toucher 100 000 euros pour la qualification de notre équipe en quart de finale de l’Euro 2012.

En tentant d’être objectif et lorsque l’on regarde la prestation des bleus sur les 4 matchs, il y a de quoi bondir : une victoire, un match nul, deux défaites. Mon propos n’est pas ici de commenter techniquement la prestation footballistique de cette équipe, mais de contester le scandale de cette prime négociée au préalable. « La négociation s’est passée dans un bon climat », a déclaré le président de la FFF. Tu m’étonnes !

Comment peut-on aujourd’hui parler de justice, d’équité lorsque l’on voit que certains joueurs n’ont rien montré, pire, ont insulté à plusieurs reprises la presse ou des journalistes avec des mots violents. Ils toucheront sans doute leur prime. Ces personnes représentent-elles la France et sont-elles dignes de porter le maillot international ?

La prime est de 100 000 euros par joueur, soit presque 100 mois de SMIC, 8 années de travail pour de nombreux salariés. Certains joueurs ont joué quelques minutes. La crise est là, le chômage augmente, les difficultés économiques s’enchainent et l’on voit 11 bonshommes avec le maillot français trottiner tranquillement sur un terrain avant d’empocher le jackpot après deux défaites consécutives… Que ce football est tombé bas ! C’est inadmissible.

Ce n’est plus possible que notre nation et nos enfants s’identifient encore à des sportifs dits de haut niveau qui ne montrent pas un comportement exemplaire sur et en dehors du terrain. N’ont-ils rien retenu de l’Afrique du Sud ? Comment ne pas être choqué de voir ces millions d’euros se déverser sur des joueurs qui ne défendent en rien les valeurs à minima de notre république ? La solidarité ? La fraternité ? L’engagement ? Pensez donc ! Rien, rien toujours rien.

Les supporters français ne s’y sont pas trompés d’ailleurs et ont été la colonie la moins présente sur place. J’espère sincèrement que les joueurs individuellement ou collectivement ne prendront pas cette prime choquante. Les symboles sont forts, à manier avec précaution. Notre ancien président a pu en faire l’expérience à ses dépens. La société réclame davantage de justice, d’équité, d’exemplarité, partout. Les scandales se succèdent et laissent un goût amer dans les gorges et les cœurs des salariés et des citoyens. François Hollande l’a bien compris et a navigué admirablement sur cette tendance de fond.

Pour conclure, j’ajoute qu’il est de bon ton de critiquer les patrons voyous ou les « ingénieurs » de la finance,  je trouve que dans ce cas précis, on nage dans des eaux plus troubles encore. En effet, les patrons ou les financiers n’ont pas vocation à nous faire rêver… Les footballeurs de l’équipe de France, si ! La déception et l’écœurement en sont d’autant plus forts. Non, décidément, pour 100 000 euros, t’as plus rien…

En savoir plus sur http://archives.lesechos.fr/archives/cercle/2012/06/26/cercle_48366.htm#qgZ3zlqZtAIE9wJD.99

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

*